En détails : le 34B à Paris

Par Julie Kasinski,

Depuis que je vis en Allemagne, je suis atteinte d’une crise de nostalgie française aiguë.

J’écoute les chansons de Juliette Gréco en boucle, je suis prête à dépenser la moitié de mon salaire pour acheter un vrai camembert coulant et je pleure d’émotion devant un croissant.

Je me suis donc fait prescrire un petit week-end au Astotel 34B : l’hôtel le plus franchouillard de Paris.

Enfile ta marinière et mets ton béret, je t’emmène découvrir mon hôtel coup de cœur ! ♥

L’hôtel 34b à Paris

L’ambiance

L’ambiance de l’hôtel rend joliment hommage à l’esprit Douce France, dans un style chic et rétro, tout en maîtrisant les derniers codes en matière de design.

«Serge Cachan, Président de notre groupe Astotel, a 73 ans. Il a un peu cette nostalgie Vieille France et voulait que l’hôtel en soit l’écho», m’explique Caroline HUCAULT, directrice du 34B.

Façade bleu blanc rouge de la cour intérieure de l'Astotel 34BMannequins haute couture avec béret et foulard à l'Astotel 34B

Et ça marche ! À peine ai-je mis les pieds au 34B, que j’ai soudain envie de faire de la bicyclette comme Paulette, en tenant une baguette sous le bras.

Mon regard est immédiatement attiré par les deux mannequins avec béret et petit foulard à motif Tour Eiffel. Je pense à Coco Chanel, à Yves Saint Laurent, au style chic à la Française.

Pourquoi diable suis-je allée vivre dans le pays qui a inventé la Birkenstock ?

Détails des escaliers de l'Astotel 34B

Je réalise que les couleurs bleu-blanc-rouge se déposent dans chaque recoin de l’hôtel : dans l’escalier, dans le couloir, sur le numéro de ma chambre et même sur la façade de la cour intérieure.

Signe de l'ascenseur bleu blanc rouge à l'Astotel 34BNuméro de chambre bleu blanc rouge à l'Astotel 34B

Dans le grand salon du 34B, situé sous une jolie verrière, je parcours du regard les nombreux livres qui remplissent les étagères.  La collection fait honneur à l’exception culturelle française.

Bibliothèque avec objets et livres à l'Astotel 34B

Étagères avec livres et petite camionnette Michelin à l'Astotel 34B Lampes avec tuyaux en cuivre à l'Astotel 34B Livres Gallimard sur étagères à l'Astotel 34B

Je saute de joie, en tombant sur les ouvrages de Daniel Pennac, mon auteur préféré. J’ai l’impression que l’hôtel a récupéré la collection entière Gallimard !

Plongée dans la lecture de Monsieur Malaussène, j’en oublie un peu le temps. Je me sens si bien parmi tout ces bouquins !

 

Sur l’oreiller

Après cette pause lecture dans une atmosphère ultra cosy, j’ai comme une envie de tester le moelleux des oreillers de ma chambre.

J’ai hâte de découvrir la décoration ! Impatiente, je me presse dans le couloir bleu-blanc-rouge, unique en son genre.

Couloir aux couleurs bleu blanc rouge du 34B

La décoration à motif Vichy fait vagabonder mon imaginaire. Je rêve d’un pique-nique sur les quais de Paris avec une nappe à carreaux.

Les rideaux me rappellent à quel point la Tour Eiffel est belle.

Le lit me remémore plutôt mon objectif initial : dormir. La literie est ultra confortable ! J’y passe une nuit bien douillette 🙂
Coussin aux motifs Vichy à l'Astotel 34BRideaux à motif Tour Eiffel à l'Astotel 34BLit d'une chambre double à l'Astotel 34B

Caroline, la directrice super sympa de l’hôtel, m’a même fait découvrir d’autres chambres. J’adore le sens du détail dans la décoration qui rappelle la culture à la française.

Figurine d'un coureur cycliste dans un bureau à l'Astotel 34BChambre double avec tête de lit avec des bérets à l'Astotel 34BVue depuis l'une des suites de l'Astotel 34BChaise style bistrot dans une chambre double de l'Astotel 34B

Il fallait oser créer ces têtes de lit avec des bérets ! J’ai un petit coup de cœur pour les chaises à tendance bistrot. Je m’imagine tout de suite à une table du Café de Flore, profitant de l’esprit parisien à une terrasse.

En regardant de plus près le bureau d’une des chambres, je suis complètement surprise ! Sous une plaque de verre a été posé un faux gazon…ainsi qu’une petite figurine représentant un coureur cycliste !

Caroline remarquant ma curiosité pour ce bureau me dévoile qu’il s’agit «d’un hommage au Tour de France, bien sûr !».

 

Dans la salle de bain

Ce soir je serai la plus belle pour aller danser. Ou au moins pour aller explorer le quartier.

Un petit tour dans la salle de bain est de rigueur pour se refaire un ravalement de façade une beauté.

Douche à l'italienne avec carrelages blancs à l'Astotel 34B

Gamme des produits de beauté Algotherm à l'Astotel 34B Lavabo et étagères dans la salle de bain à l'Astotel 34B

Toute la gamme de produits Algotherm m’attend pour m’accompagner dans cette mission. J’adore leur parfum qui, contrairement à beaucoup de produits qu’on trouve dans les hôtels, ne semble pas artificiel.

Douche à l’italienne et petites plantes vertes, on se sent comme chez soi dans cette jolie salle de bain. Parfait pour se pomponner !

 

À boire & à manger

Comme toute Française qui se respecte, je suis obsédée par la nourriture. C’est mon sujet de conversation préféré et mon activité favorite. Oui, manger peut être un hobby.

Lassée par les Bratwursts allemandes, j’attendais donc le 34B au tournant.

Coin snack avec étagères et livres à l'Astotel 34BChaise et tables à l'Astotel 34B

Pour la décoration déjà, je ne suis pas déçue : les livres sont présents jusque dans la cuisine et les coussins des banquettes sont inspirés de la fameuse Citroën DS.

Dans la salle à manger ouverte sur le grand salon, je découvre parts de tarte, macarons, muffins, bonbons et jus de fruits à profusion. Je suis prête à me jeter sur ces douceurs.

Je m’enquiers tout de même du prix de ce service « goûter ». Le réceptionniste n’a pas le temps de finir sa réponse. Entendant les mots « gratuit » et « à volonté« , j’ai déjà englouti 4 macarons.

Oeufs dans de la paille pour le petit-déjeuner à l'Astotel 34BCoin sans gluten avec pain sans gluten à l'Astotel 34B

Dès le lendemain, à peine levée de mon lit, je n’ai qu’une envie : goûter au petit déjeuner du 34B.

Autant te dire que durant la nuit, mes songes étaient remplis de viennoiseries pur beurre.

Viennoiseries dans un panier à l'Astotel 34B Plateau de fromage pour le petit-déjeuner à l'Astotel 34B Baguette et pain à l'Astotel 34B

L’hôtel réalise mes rêves avec un buffet de croissants, fromages, charcuteries, oeufs frais…et je suis obligée d’ajouter des points de suspension, tant la variété de produits proposés est grande.

 

Le quartier

L’hôtel a élu domicile à quelques pas du métro Grands Boulevards, des Folies Bergères et des Galeries Lafayette (amoureux du shopping, bonjour !)

 

Je ne manque pas d’aller me perdre dans quelques uns des passages couverts de Paris.

Un petit tour dans les librairies (le salon du 34B m’a donné envie de dévorer des livres) avant de m’égarer dans le passage Verdeau, situé à seulement 2 minutes à pied de l’hôtel.

 

Mon coup de ♥

Un sentiment de mélancolie m’emplit au moment de quitter l’hôtel 34B.

Il faut dire que mon petit cœur ne cesse de battre pour la magnifique vue sur les toits de Paris depuis l’hôtel.

Vue sur les toits de Paris le soir à l'Astotel 34B

Sue sur la rue depuis l'Astotel 34B Vue sur les toits depuis une des chambres de l'Astotel 34B

J’ai l’impression d’être dans un film. Et dans ma tête, j’entends Juliette Gréco chantonnait ♫ Sous le Ciel de Paris ♫.

Si tout comme moi, tu as envie de passer un week-end Vieille France à Paris, n’hésite plus.

Je craque pour le 34B →

Ne t’arrête pas en si bon chemin et explore l’univers des hôtels les plus design de Paris !

 

© Photos Axelle Valentine et Julie Kasinski