Les meilleurs spots de surf du Brésil

Par Axelle Valentine,

Apparu dans les années 70 sous l’influence d’Arduíno Colasanti au spot carioca d’Arpoador, le surf est en passe de devenir le deuxième sport dans le cœur des brésiliens.

Il se dit même que le Brésil volerait la vedette à Hawai, avec des championnats et des épreuves de compétitions internationales ayant lieu dans les spots les plus réputés du pays.

Si ce n’est pas une raison de faire un tour au Brésil et de se faire une idée par soi-même?!

Vous voulez maintenant savoir quels spots valent le coup? Vous avez de la chance: Aimoré, un ami brésilien surfeur les a quasiment tous testés, et m’a confié le nom des 5 meilleurs spots de surf du Brésil.

Pour vous, j’ai brisé la confidentialité. N’hésitez donc pas à partager l’info !

Ta dando onda!

 

1. Spot de Cacimba do Padre, à Fernando de Noronha

Une des mecques du surf brésilien est sans aucun doute Cacimba do Padre, situé dans l’archipel de Fernando do Noronha. Un vrai paradis de plage, de nature et d’azur, où des piscines naturelles apparaissent à marée basse.

Paysage des îles Dois Irmãoes de l'île de l'archipel Fernando do Noronha – Brésil

© Henrique Pinto via Flickr

A moins de 400km de Natal, l’archipel Fernando do Noronha est une réserve naturelle listée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Il faut donc s’acquitter d’une taxe journalière moyennement onéreuse pour y séjourner, récoltée afin de préserver l’éco-système de l’île.

Faire une session de surf à Cacimba do Padre, c’est donc non seulement surfer une des plus belles vagues du Brésil.

Mais également profiter d’une vue incroyable du Morro Dois Irmãos; deux immenses rochers reliés à l’archipel par le banc de sable de Cacimba do Padre.

© Bernardo G. via Flickr

Du fait d’une formation et d’une topographie volcanique, ce spot proposant des vagues de gauche comme de droite, et de puissants tubes bien dessinés a été surnommé l’Hawai des brésiliens.

Avec un fond de sable, les meilleures vagues, d’une direction Nord – Nord-Est, peuvent atteindre jusqu’à 5 mètres; avant de venir se briser directement sur la plage de sable fin.

Depuis 25 ans, Cacimba do Padre accueille les épreuves du World Qualifying Series Pro Tour.

Spot de surf Cacimba do Padre - Fernando de Noronha - Brésil

© Crystian Cruz via Flickr ;

La meilleure saison ? En été, de novembre à mars.

Comment y accéder ? De la route, le spot de Cacimba do Padre est accessible en buggy. A pied, il faut emprunter la plage Conceição.

Où loger ? Fernando do Noronha possède de nombreuses pousadas que vous pourrez comparer sur trivago.


2. Spot de Joaquina, à Florianópolis

Une des plus consistantes de Florianópolis, la vague de Joaquina est LE spot à ne pas rater. Joaca de son petit nom accueille ainsi des étapes de championnats du monde de surf.

Surfeur au spot de Joaquina – Brésil

© Papa Pic via Flickr

Spot de fond sableux, Joaca est parfait pour les vagues de gauche. En particulier, les houles d’est et un vent de direction Nord-Est permettent de bénéficier de puissantes vagues jusqu’à 300 mètres de long à plusieurs sections.

La meilleure saison ? En hiver, de mars à mai.

Comment y accéder ? Il est facile d’accéder à Joaca par la route depuis Barra de Lagoa.

Où loger ? Trouvez un hôtel à Florianópolis ici. De nombreux hôtels se trouvent sur la plage de Joaquina.


3. Spot de Praia de Itaúna, à Saquarema

Au Brésil, Saquarema rime sans aucun doute avec surf; au point que le spot d’Itaúna accueille chaque année des compétitions de glisse. À proximité de Rio de Janeiro, la petite ville balnéaire de Saquarema s’apprécie également pour sa qualité de vie indéniable et ses paysages sensationnels.

Eglise Nossa Senhora de Nazaré de la ville de Saquarema – Brésil

© Marinelson Almeida via Flickr

Point d’intérêt principal, l’église Nossa Senhora de Nazaré, bâtie par les portugais en 1630, surplombe la ville, et permet de bénéficier d’un panorama digne de cartes postales sur les plages, la lagune, et les montagnes.

Depuis la plage et dans la mer, des îlots de rochers affleurant l’eau ont formé de superbes piscines naturelles. Enfin, à 3km de là, les plages de la réserve de Jacarepia sont parfaites pour des balades à cheval ou à vélo.

Spot de surf de la Praia de Itaúna à Saquarema au Brésil

© Marinelson Almeida via Flickr

Connu pour la force de ses vagues oscillant entre trois et quatre mètres de hauteur, la plage d’Itaúna offre des vagues de direction nord-est – sud-ouest, constantes tout au long de l’année. Hôte des compétitions ASP, Itaúna est sans aucun doute un des meilleurs spots de surf du Brésil.

La meilleure saison ? En automne et en hiver.

Comment y accéder ? Depuis Rio de Janeiro, des bus effectuent le trajet jusqu’à Saquarema toutes les deux heures.

Où loger ? Découvrez les hôtels disponibles à Saquarema sur trivago.


4. Spot d’Itamambuca, à Ubatuba

Parmi les 92 plages d’Ubatuba, un seul nom à retenir pour les afficionados du surf : Itamambuca.

À quatre heures au Nord de São Paulo, cette station balnéaire ravit les surfeurs tout comme les vacanciers en quête de relaxation et de nature.

Plage d'Itamanbuca - Brésil

© Rafael Vianna Croffi via Flickr

Outre de magnifiques hôtels où se reposer, des cascades se nichent au sein de la Mata Atlântica (forêt atlantique) et les eaux claires du fleuve sont parfaites pour les enfants.

Itamambuca est un spot au fond sableux avec des vagues de droite comme de gauche pouvant atteindre 3 mètres et jusqu’à 300 mètres de long, la meilleure houle venant du sud.

Vue de la plage d'Itamanbuca au Brésil

© Rafael Vianna Croffi via Flickr

Attention toutefois, la forte fréquentation de la plage peut rendre la session dangereuse.

La meilleure saison ? En hiver.

Où loger ? Comparez les tarfis des hôtels d’Ubatuba sur trivago.

5. Spot de Corais, à Itacaré

Un des meilleurs spots de surf se cache soigneusement aux abords de la forêt atlantique d’Itacaré. Dans un cadre préservé, des plages isolées et difficiles d’accès révèlent un paradis du surf : Corais.

Vue de la plage de Corais à Itacaré au Brésil

© Marinelson Almeida via Flickr

Dans une ambiance définitivement tropicale et bohème, Itacaré est une invitation à découvrir la Bahia authentique : le bien-être et la douceur de vivre érigés en mode de vie.

Avant et après une session de surf, entre cours de yoga, massages, hamacs et délicieuse cuisine bahianaise les solutions de relaxation sont infinies.

Pour totalement profiter du spot de Corais au fond de corail, il faudra attendre la marée basse et ses vagues atteignant jusqu’à 100 mètres de long et 2.5 mètres de haut.

Surfeur au spot de Corais sur l'île d'Itacaré au Brésil

© Bruno Ahlgrimm via Flickr

Avec de longs tubes façonnés par la houle d’est, que ce soit pour les vagues de gauche ou de droite, le spot de Corais ravira les amoureux de la « chambre verte ».

Ce n’est toutefois pas un spot qui fait de cadeaux : la puissance des vagues y est réputée pour casser des planches, et un seul passage étroit et variable permet d’atteindre le line up.

La meilleure saison ? De juin à septembre, pendant l’hiver pour les plus grosses vagues.

Où loger ? Parmi toutes les pousadas d’Itacaré comparées sur trivago, vous trouverez forcément votre bonheur.


Comme on dit au Brésil, boas ondas!